La Semaine Sainte de Málaga

La Semaine Sainte de Málaga

Coucou les filles!

Vendredi soir, je suis allée dans le centre de Málaga pour assister à la dernière nuit de la Semana Santa. Malheureusement c’était la journée la plus dark : vêtement noir et musique triste étaient de rigueur. Je vous en dis un peu plus sur cette tradition à travers cet article.

 Qu’est ce que la Semana Santa?

C’est le nom donné par les Espagnols à la semaine précédant le dimanche de Pâques. Du dimanche de Rameaux jusqu’au dimanche de Pâques, cette tradition chrétienne qui remonte au 16ème siècle fait revivre le chemin de croix du Christ.

Les croyants défilent dans les rues des villes andalouses et portent sur leurs épaules et leurs cous les trônes de leurs confréries. La semaine Sainte à Málaga est réputé pour être, une des plus spectaculaires. Son ambiance beaucoup plus joyeuse et conviviale la rend encore plus particulière.

De nos jours, cette tradition s’éloigne de plus en plus de la religion et devient l’expression d’une culture (transmission de père à fils) et du plaisir de se retrouver ensemble.

Chaque confrérie à ses propres couleurs et porte une tunique aux couleurs de la fraternité associée à une capuche pointue, appelée « capirote ». Il transporte deux trônes. Le premier, arbore une statue de Jésus Christ et représente les scènes de la Passion. Le deuxième représente la Vierge Marie en deuil, escortée par un nombre variable de « Nazarenos ». Ces derniers tiennent en général des bougies de procession et des croix en bois.

Les processions au nombre de 40 à Málaga présentent en règle générale la même organisation

La « Cruz Guía » : une croix, symbole du christianisme, qui ouvre la procession aux couleurs de la fraternité 

Des icônes, sur lesquelles les scènes de la Passion du Christ sont représentées 

Des baguettes de tambour, cornes et cannes placées au début de la procession

Des groupes d’enfants faisant tinter de petites cloches et/ou portant des branches de palmier 

Les éléments qui caractérisent les deux trônes comprennent :

  • Un étendard représentant l’image portée par la section suivante, un drapeau représentant la fraternité ainsi qu’un « Nazareno » portant le livre des statuts
  • Deux files de « Nazarenos » portant des bougies de procession 
  • Des représentants de la fraternité 
  • Des disciples portant des chandeliers et des encensoirs .
  • La personne en charge du trône et le « capataz », qui fait tinter la cloche et ordonne aux porteurs du trône. Deux coups rapides suivis d’un coup plus long indiquent aux porteurs qu’ils doivent poser le trône ou le baisser sur leurs épaules ; le quatrième coup lance la marche.
  • Les trônes, portés par les costaleros. Ils arborent les icônes de la confrérie, celle de Jésus en premier, puis celle de la Vierge Marie. Le plus grand des deux trônes, peut peser plus de 5 tonnes. À Malaga, le trône de la vierge de l’Espérance est le plus lourd de tous avec ses 5100 kg. Il est porté par 260 personnes. Le socle des trônes est fait de bois doré, sur lequel est ajoutée une image réaliste de Jésus ou de la Vierge Marie. Le socle repose sur 6, parfois 8 piliers portés par les frères de la confrérie, sur leurs épaules ou leurs cous. En règle générale, la Vierge Marie est représentée avec une couronne, symbole de sa royauté à laquelle est associée une cape richement décorée. Sa statue est entourée de bougies et de fleurs et est recouverte d’un pallium.
  • Des fanfares qui jouent des marches processionnelles, spécialement composées pour accompagner le trône et honorer ses icônes sacrées.
  • Les autorités publiques ferment la marche, suivies des fidèles qui ont demandé une faveur à la vierge durant l’année passée, comme par exemple guérir un parent malade, et viennent souffrir derrière la vierge comme les pénitents. On peut voir certains marchés pieds nus, yeux bandés, torse nu…

Est-ce que vous avez déjà assisté à la Semaine Sainte à Málaga ?

14384216_10210213858044705_1061182998_n

Suivre:

Laisser un commentaire